Musee National du Bardo

Le Musée du Bardo est installé dans une ancienne villa ottomane des hauteurs d’Alger qui aurait été bâtie par un riche Tunisien à fin du XVIIIe siècle.

Acquise par le général Exelmans en 1830, elle revint à l’agha de Biskra, Ali Bey, en 1975 jusqu’à ce qu’elle devienne la propriété d’un certain Pierre Joret en 1879. Mélomane et passionné d’histoire, il fit de grandes transformations dans la villa sans pour autant dénaturer les lieux afin de donner des concerts, dont celui de Camille Saint-Saëns, et d’accueillir une collection de pièces préhistoriques. En 1926, la villa est cédée à l’Etat français qui la transforme en Musée d’Ethnographie et d’Art indigène. Inauguré en 1930, à l’occasion du centenaire de la colonisation, le musée devient Musée de Préhistoire et d’Ethnographie puis Musée du Bardo en 1985, et est classé la même année monument historique. Blottie au fond d’un jardin exquis, la villa, qui conjugue les éléments traditionnels de l’architecture ottomane (bois précieux, faïence, fer forgé, portes basses, chicanes, cour intérieure verdoyante et son bassin fontaine de marbre, etc.). abrite de très intéressantes collections de vestiges découverts pour la plupart lors de fouilles menées en Algérie. source Guide Petit futée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

en_USEnglish